fbpx

Rencontre avec Basile, notre « as du volant » !

Un pilote automobile de MG chez DAVRICOURT !

Basile

 

Peux-tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle Basile GRONFIER, j’ai 27 ans. Depuis mon plus jeune âge, je suis passionné par l’Automobile. J’y ai consacré mes études, et aujourd’hui, ma vie professionnelle.

 

Quelle est ta fonction au sein de DAVRICOURT ?

Je suis consultant chez le constructeur automobile RENAULT Sport depuis 2016. J’occupe la fonction d’Ingénieur Prestation Dynamique Véhicule. Pour faire simple, je suis responsable de la liaison au sol, tout ce qui se passe entre le volant et la route. Depuis mon arrivée, j’ai vu DAVRICOURT grandir, passant de deux à une quinzaine de consultants chez le client en seulement deux ans !

 

Qu’aimes-tu faire en dehors de ton temps de travail ?

Originaire de Bourgogne, j’aime avant tout rejoindre ma région natale où je retrouve mes amis. Je m’occupe en faisant du sport et principalement de la course à pieds, sans objectifs particuliers (si ce n’est : garder la forme et profiter, sans modération, de la gastronomie Bourguignonne… !).

Je passe également beaucoup de temps à m’occuper des mes voitures et à me rendre à différents événements de sport automobile historique.

 

Peux-tu nous parler de ton projet ?

C’est un projet qui est tout d’abord né grâce à une histoire d’amitié. Antoine, mon co-équipier, et moi-même avons cette passion commune pour les courses de véhicules d’époque. Etudiants, nous nous rendions sur les circuits admirer les voitures et nous nous sommes promis de franchir le pas dès que possible ! En 2016 nous avons donc acheté et préparé notre MG de Type B avec laquelle nous roulons actuellement. Il a fallu beaucoup d’énergie et de patience pour mener à bien notre projet.

En mai 2017, c’étaient les premiers tours de roues ! Depuis cette date nous avons fiabilisé et amélioré le véhicule pour participer à notre première course officielle.

D’ailleurs, n’hésitez pas à nous suivre sur Instagram : @navyblue.rt

 

Peux-tu nous parler de ta dernière course en MG ?

C’était notre 1ère course officielle, à Dijon, en ce début de mois de Mai ! Nous avons participé à une course du FFSA Historic Tour sur un plateau dont le véhicule le plus récent ne doit pas dépasser 1965 (ASAVE 1965). Nous avons mené la bataille contre des voitures de rêve comme les JAGUAR TYPE E, Austin Healey ou AC Cobra (pas de doute, les passionnés connaîtront !).

Comme souvent lors de courses, le début de weekend n’a pas été de tout repos !

Lors des essais du vendredi, notre MG nous a offert de belles ratées moteur. Nous avons donc soulevé le capot et réglé le problème. Au programme : changement de bougies, réglages de l’allumage et des culbuteurs (…)

Le samedi, les essais qualificatifs nous ont rassuré et nous qualifions donc notre MG de Type B pour la course du lendemain !

La course a duré 1 heure et a été marquée par un changement de pilote. Antoine a d’abord pris le départ et réalisé une bonne dizaine de tours avant l’apparition d’un « safety car ». J’ai ensuite pris le relai à la mi-course avec un rythme régulier, ce qui a permis de terminer la course en 3ème position dans notre catégorie !

Nous avons quitté le circuit ravis car c’est très bien pour une première !

 

MGB

 

Comment as-tu concilié ce projet personnel et ta vie professionnelle ?

Grâce à la motivation ! Même si l’investissement est réel et conséquent, le jeu en vaut la chandelle ! La principale difficulté est le lieu de résidence de notre voiture, à 380 kilomètres de Paris. Les allers-retours les weekends ont donc été nombreux…

La seconde difficulté est financière. Le sport automobile, comme tous sports mécaniques, a un coût ! Il faut donc se faire connaître, puis décrocher des sponsors ! Mais cela prend aussi du temps.

Notre projet et ma vie professionnelle sont totalement complémentaires. J’apprends au travail et je peux mettre en application sur notre voiture (des réglages par exemple). L’expérience, ça n’a pas de prix !

 

Comment as-tu été aidé par DAVRICOURT POUR ton projet ?

DAVRICOURT nous a aidé pour l’inscription à notre première course officielle grâce à un coup de pouce financier. Un grand merci ! Les différents partages sur les réseaux sociaux permettent aussi de véhiculer notre projet. Nous serions ravis que d’autres jeunes nous rejoignent sur les circuits !

 

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à nos collaborateurs, porteurs de projets ?

Il faut en parler autour de soi et à DAVRICOURT. Nous avons la chance de faire partie de ce réseau de talents du monde de l’ingénierie, et d’être spécialisés dans des métiers divers et variés. Ainsi, une question ne peut rester sans réponse très longtemps avec un tel vivier !

Partager
Rencontre avec Basile, notre « as du volant » !