fbpx

Opération Reprendre Racine !

24 février 2020 / 05 – Actions RSE

🌱 Opération Reprendre racine 🌳 parce-que DAVRICOURT écoute avec soin toutes les demandes de ses collaborateurs, nous sommes aujourd’hui fiers de pouvoir vous présenter notre nouveau projet collaboratif.

C’est en octobre dernier que l’aventure commence lorsque nous rencontrons Jean-Baptiste, un passionné d’agroécologie. Il nous raconte son fascinant projet de créer son association « Les jardins de Bressieux ». Son objectif ? Revenir à une agriculture traditionnelle avec un minimum d’outils. Très vite, nous sommes conquis par son projet et décidons de le soutenir.

Le nom « Reprendre racine » a deux sens. Premièrement, l’un souligne le fait de reprendre racine à la terre que l’homme a initialement travaillé. Le second marque notre volonté de retourner vers une agriculture traditionnelle. C’est à dire pouvoir revenir à une agriculture plus raisonnée (travailler la terre avec les mains). Nous reprenons finalement racines avec nos origines.

 

A vos marques, prêts… PLANTEZ !

Le dimanche 16 février, nos collaborateurs se sont retrouvés à Saint-Siméon-de-Bressieux pour y planter des arbres fruitiers dans le but de préserver la biodiversité, tout en participant à la lutte contre le réchauffement climatique.

C’est sur le terrain de Jean-Baptiste, en campagne Nord Isère que nous avons pu planter 50 arbres fruitiers dont des pommiers, poiriers, cerisiers et pruniers. Fort de son expérience, Jean-Baptiste nous a partagé son savoir-faire. Il nous a expliqué les raisons pour lesquelles il se penche sur la malforestation plutôt que sur la déforestation.

 

DÉCOUVREZ LA VIDÉO : Opération reprendre racine !

 

 

« Merci à DAVRICOURT pour cette belle déconnexion à la campagne me permettant de me reconnecter avec la nature. »

– Dylan DUPRE –

 

POURQUOI PLANTER DES ARBRES EN ISÈRE ?

Planter en Isère a pour DAVRICOURT 4 enjeux :

  1. Mettre en place un projet local répondant aux enjeux des forêts françaises, à savoir la malforestation.
  2. Pouvoir impliquer physiquement nos collaborateurs, initiateurs de cette demande. C’est pourquoi nous avons choisi de nous positionner à proximité de nos locaux lyonnais.
  3. Avoir un suivi régulier de la croissance de nos arbres DAVRICOURT et pour cela quoi de mieux que de les planter soi-même.
  4. A travers son association, aider Jean-Baptiste à renouer avec les pratiques agricoles délaissées au profit d’activités industrielles ayant un fort impact sur les sols.

Notre volonté est de participer à notre échelle, à une action environnementale et solidaire par la mise en avant des bienfaits de la production locale et naturelle.

 

ET LA SUITE ?

Les poursuites d’évolutions sont multiples. En effet, actuellement nous faisons paître les vaches d’un paysan sur le terrain et en échange nous bénéficions des déjections de celles-ci pour fabriquer du fumier.

Lorsque nos arbres auront assez grandi pour proposer des fleurs à butiner, nous envisageons la possibilité de développer un programme d’apiculture par la mise en place de ruches. Il n’est plus nécessaire de rappeler les produits de la ruche (miel, pollen, propolis, gelée royale) et leurs bienfaits thérapeutiques. De plus, cela permettra de maintenir les populations d’abeilles essentielles à l’agriculture.

Enfin, nous envisageons sur le long terme la possibilité de créer un potager entre les arbres afin de développer des synergies entre les végétaux, et réimplanter des variétés anciennes oubliées. Ce potager pourrait être à la disposition du village.

 

REVIVEZ NOTRE ÉVÉNEMENT EN IMAGES